Exercice de secours en montagne

L'équipe montagne du SAMU 06 participe à un exercice mensuel de secours en milieu hostile.
Ces exercices, organisés par les secouristes de la CRS 06 ou les gendarmes du Peloton de Gendarmerie de Haute Montagne (PGHM) voient, outre la participation des médecins du SAMU 06, celle d’infirmières, de sauveteurs du secours en montagne des Sapeurs-Pompiers, de l'hélicoptère de la Sécurité Civile…
Soit jusquà une centaine de personnes lors de certaines manœuvres (avalanche…).Un texte ! Vous pouvez le remplir avec du contenu, le déplacer, le copier ou le supprimer.

 

 

Exercice NRBC

Exercice d'envergure destiné à tester la réactivité des service de secours face à une menace chimique.
L'alerte a été donné à 12h30 pour une explosion d'un engin de la seconde guerre mondiale contenant de l'Ypérite. Parmi les victimes ont dénombrait 10 UA et 10 UR. La cellule de décontamination des Sapeurs-pompiers était mise en œuvre.
Les stagiaires du DU de Soins Infirmiers d'Urgence ont été évalués, lors de cet exercice.

 

Tunnel de Castellar 2005

Les derniers accidents survenus dans des tunnels routiers ces dernières années en France ont montré l’extrême difficulté d’intervenir, de par des conditions pouvant devenir très rapidement incompatibles avec toute médicalisation. Le réseau routier et autoroutier des Alpes-Maritimes comporte de nombreux tunnels de ce genre et différents exercices de simulation organisés ces derniers mois avec le concours du SAMU 06 ont permis de définir plus précisément les problèmes existant dans les opérations de secours et leur déclenchement.
La préparation de ces exercices doit permettre de réunir, dans le respect d’un fonctionnement normal des organismes en charge de la sécurité de la population, les conditions les plus proches possible du réel. Il est important de tester les moyens d’alerte, la réactivité des différents intervenants, la communication et la synergie entre ceux-ci.

SNECNAV 2002

Le NGV (Navire à Grande Vitesse) a été le théâtre de l'exercice SecNav 2002. A l'issue d'un incendie simulé, les passagers sont évacués par une noria de vedettes jusqu'au port de Nice. Là, ils sont pris en charge par l'équipe du SAMU dans le Poste Médical Avancé (PMA) avant d'être évacués sur le CHU par la grande noria en relation avec la régulation du SAMU qui prépare l'accueil hospitalier des victimes.

EURATOX 2002

Sous l’égide de la Commission européenne, la France a organisé le premier exercice européen de protection civile intitulé EURATOX 2002. Il s’est déroulé au camp militaire de Canjuers (Var), du 26 au 29 octobre 2002.
Il avait pour thème le secours aux victimes d’un acte de malveillance impliquant des matières radioactives et des produits chimiques toxiques. Des équipes de secours de cinq pays européens (Autriche, Espagne, Grèce, Italie, Suède) sont intervenues en renfort des services français. Des ressources médicales d’accueil des Etats membres de l’Union Européenne ont été également sollicitées. Cet exercice a vu la participation de plus de 850 sauveteurs qui ont porté assistance à près de 2 000 personnes « contaminées » par des émanations toxiques.