Centre de réception et de régulation des appels

CRRA Centre 15

La particularité du système français des SAMU fait que la médicalisation commence dès la réception de l'appel.

 

Lorsque l'on compose le 15 on est en relation immédiate avec le Centre de Réception et de Régulation des Appels (CRRA) encore appelé Centre 15.
Ce centre est unique pour le département des Alpes-Maritimes, il centralise l'ensemble des appels d'urgence médicale.
L'appel est réceptionné par un Permanencier Auxiliaire de Régulation Médicale (PARM) qui ouvre un dossier médical, localise la demande (nom, adresse, téléphone…), évalue rapidement la nature de l'appel et sa gravité, et, met en relation l'appelant avec le médecin régulateur.
Le médecin régulateur, après avoir questionné l'appelant, prend une décision médicale (conseil, médecin traitant, médecin de garde, ambulance privée, sapeurs-pompiers, SMUR) adaptée à la nature de l'appel.

Trois avantages découlent de cette gestion des appels :

  • les patients les plus sévères bénéficient sans délai des moyens les plus performants qui leurs sont réservés ;
  • les équipes médicales spécialisées (SMUR) n'interviennent que sur les cas les plus lourds ;
  • les ressources médicales les plus performantes, nécessairement rares et coûteuses, sont utilisées au mieux.

De plus l'hôpital le plus proche n'est pas toujours celui qui est le plus adapté à l'état du patient.
La régulation et notamment le dialogue entre le médecin intervenant, le médecin traitant, le médecin de la structure hospitalière pressentie et le médecin régulateur du SAMU permet d'orienter au mieux et directement le patient vers l'établissement de soins le plus approprié à son état.

 

Ainsi le SAMU 06 se trouve au centre d'un vaste dispositif coordonné de soins d'urgence intégrant l'ensemble des partenaires concernés (centres hospitaliers, médecins libéraux, sapeurs-pompiers, ambulances privées…).
La régulation médicale permettant d'apporter la réponse la plus adaptée est l'élément fondamental de ce dispositif.

Ce dispositif, typiquement français, permet l'optimisation des ressources de santé publique et garantit à tous un égal accès aux soins d'urgence. Il permet, par sa grande souplesse, d'éviter des hospitalisations inutiles et d'utiliser avec le plus d'efficacité possible les moyens les plus lourds que sont les SMUR.

Au SAMU 06 la régulation médicale est organisée de la manière suivante :

  • 3 à 4 médecins régulateurs 24h/24 :
    • deux médecins urgentistes praticiens hospitaliers ;
    • un à deux médecins libéraux selon l'heure ;
  • 5 permanenciers auxiliaires de régulation médicale de 8h00 à 20h00, 6 le week-end ;
  • 4 permanenciers auxiliaires de régulation médicale de 20h00 à 8h00.

Cette équipe assure ainsi 24h/24 la réponse aux appels d'urgence médicale et leur suivi.

 

LA REGULATION LIBERALE

 

Au SAMU 06, la médecine libérale est partie prenante dans la prise en charge des urgences et ce depuis la création du Centre 15.

L'Association des Services de Santé et d'Urgence Médicale des Alpes-Maritimes (ASSUM 06), est le partenaire libéral du Centre Hospitalier Universitaire (CHU) de Nice pour la régulation des appels du Centre 15 (ou CRRA) des Alpes-Maritimes.
L'ASSUM 06 est une association, loi de 1901, créée en 1988 à l'initiative des syndicats de médecins libéraux et du Conseil de l'Ordre des Médecins (COM) des Alpes-Maritimes.
La convention liant l'ASSUM 06 et le CHU de Nice a été signée le 9 novembre 1990.

Pour aller sur le site de l'ASSUM 06, cliquer ici

 

Le Centre 15 a officiellement démarré le 21 janvier 1995.
L'ASSUM 06 rassemble les différents partenaires libéraux du département intéressés à l'Aide Médicale Urgente, soit une vingtaine d'associations de médecins de garde ou d'établissements d'hospitalisation privés. 27 médecins régulateurs libéraux régulent au Centre 15 des Alpes-Maritimes.

Ils sont installés en médecine libérale et sont originaires de l'ensemble du département. Ils sont renouvelés par groupe de 3 tous les 6 mois.
Les nouveaux arrivants bénéficient d'une formation de 30 heures en salle de régulation.
Le médecin régulateur libéral est présent 24h/24 en salle de régulation. Cette présence est doublée lors des pics d'appels journaliers, certains jours fériés et week-ends selon les circonstances.

Le médecin libéral gère les appels 15, 18 et 112 (via l'interconnexion 15-18, convention SAMU/SDIS des Alpes-Maritimes de 1998), relevant de la permanence des soins, et, des visites urgentes à domicile et lieux assimilés.
Les appels relevant de la détresse avérée ou potentielle sont régulés par les médecins régulateurs hospitaliers ainsi que les appels concernant la voie et les lieux publics.

En 1999, sur plus de 130 000 affaires traitées dans l'année au Centre 15 des Alpes-Maritimes, le médecin régulateur libéral aura géré environ 40 % de ces affaires :

  • 47 % des appels ont données lieu à une visite médicale libérale ;
  • 30 % à un simple conseil médical ;
  • 10 % à un transport par ambulance privée en première intention ;
  • enfin 3 % à l'envoi d'un moyen public Sapeur-Pompier ou SMUR.

Dans le cas du déclenchement d'un effecteur médical libéral, le médecin régulateur essaiera toujours, de joindre le médecin traitant.
En deuxième intention, il contactera le médecin de garde du secteur.

Dans les Alpes-Maritimes, il existe 11 tours de garde H24, 4 tours de gardes nuit et week-end et 20 tours de garde uniquement de week-ends.

Enfin, en cas d'indisponibilité ou de délais d'intervention trop longs, il contactera une association de médecins de garde ou de médecins urgentistes de proximité (10 associations de ce type dans le département des Alpes-Maritimes).

Pour activer un moyen de transport privé, le médecin régulateur s'adresse aux sociétés d'ambulances privées du secteur concerné.
Un tour de garde des sociétés d'ambulanciers privés est en cours de mise en place.
Un ambulancier coordinateur positionné au Centre 15 sera chargé de l'envoi de l'ambulance rendue nécessaire par la situation exposée au médecin régulateur selon ce tour de garde et la disponibilité des différents moyens de transports privés.

Le centre 15 des Alpes-Maritimes est un Centre de Réception et de Régulation des Appels (CRRA), jeune et en pleine expansion, ayant une activité parmi les importantes de France.
Il a parfaitement réussi l'intégration de la médecine libérale à la régulation médicale pour la plus grande satisfaction de l'ensemble des usagers du service public et des partenaires de l'Aide Médicale Urgente.